Les bijoux en pierre naturelle

D’un point de vue étymologique,  le mot lithothérapie est issu du grec lithos, pour "pierre", et therapeia qui introduit la notion de cure, de soin ou de guérison ; on peut considérer que lithothérapie signifie "se soigner par les pierres". Ce mot est apparu pour la première fois en 1938, dans "Revue d’Histoire et de la Pharmacie" ; il s’est répandu récemment dans nos sociétés modernes dans les années 1960/1970, promu en grande partie par le mouvement New Age très en vogue en Occident, et dont le concept était largement fondé sur la spiritualité et la guidance intérieure.

Dans cet article, nous vous racontons tout, de l'origine des minéraux à la lithothérapie contemporaine, en passant par une page Histoire des pierres naturelles. Laissez-vous emporter par leur mystique !

Origine et histoire des minéraux

Les minéraux sont issus des roches existantes depuis la naissance de la Terre. Ces roches ont connu d’innombrables transformations dues aux différentes ères de la construction de la Terre : volcans en éruption, ère glaciaire, réchauffement, etc. Elles sont autant de phénomènes d’ébauche et de développement des minéraux tels que nous les connaissons actuellement.

Quand apparaît la lithothérapie dans cette genèse ?

Les premiers outils en pierre fabriqués par l’homme sont apparus pendant le Paléolithique, il y a environ 2,5 millions d’années.

Si, historiquement, l’intérêt des pierres utilisées comme outils est situé dans le temps, l’époque où s’est développé leur intérêt comme moyen de guérir est trop incertaine pour établir une origine datée.

pierres naturelles

Néanmoins, les fouilles archéologiques ont mis à jour des usages de pierres datant de 15 000 ans avant notre ère, c’est-à-dire pratiquement à la fin du Paléolithique. Les pierres naturelles étaient sculptées, se portaient en amulettes, ou étaient érigées en temples ; c’est d’ailleurs durant cette ère qu'ont été dressés les dolmens et autres menhirs, auxquels on attribue une connotation sacrée de sépulture ou de chambre funéraire.

Les chercheurs ne font état de leurs découvertes de cristaux qu’à partir de la fin du Néolithique, il y a 5000 ans. La croyance aux pouvoirs guérisseurs des pierres apparaît peu après pendant l’Antiquité, dans des fouilles de l’ancienne Égypte, de l’Inde ayurvédique,  et même dans la découverte de traités de médecine traditionnelle chinoise.

Durant l’Antiquité

Égypte Ancienne :
Les prêtes et prêtresses portaient de nombreuses pierres naturelles sur leur corps. Ils étaient convaincus que l’énergie des cristaux se diffusait jusque dans leur corps et leur âme, et qu’ils avaient acquis la capacité de la retransmettre aux malades. Les reines et pharaons d’Égypte se paraient de nombreux cristaux desquels ils espéraient extraire différents pouvoirs pour accroître leur puissance et pour leur assurer l'éternité au-delà de la mort.

Grèce et Rome Antique :
Dans la Grèce et la Rome Antique, les pierres naturelles étaient principalement exploitées pour la confection de sceaux,  en raison de leur bonne tenue à ne pas accrocher à la cire. Elles étaient gravées puis transformées en bijoux, bagues ou colliers, afin que leurs utilisateurs l’aient toujours à disposition. La pierre cornaline était la plus utilisée pour graver.

On retrouve aussi l'utilité de la pierre gravée dans la panoplie religieuse. Une fois gravé de signes religieux, le minéral faisait fonction d’amulette de piété et représentait les valeurs religieuses ou morales de la personne qui la portait. Il pouvait être aussi une amulette de guérison, gravée de symboles en fonction du mal qu’on désirait vaincre.

En Orient :
Il y a 8000 ans, les Chinois ont commencé à polir le jade et à en faire toutes sortes de bijoux, notamment des bracelets pierre naturelle de jade, ainsi que d’autres objets de décoration. Ils avaient la certitude que cette pierre détenait des pouvoirs magiques et était symbole de pouvoir absolu ; les empereurs devaient obligatoirement être ornés de jade lors des cérémonies et représentations officielles.

L’époque pré-colombienne :
Les trois grandes civilisations précolombiennes Mayas, Incas et Aztèques trouvaient dans les pierres naturelles des vertus curatives pour le corps et l’esprit ; elles les utilisaient aussi pour orner des accessoires funéraires ou confectionner des bijoux.

Durant le premier millénaire de notre ère

L’intérêt pour les pierres commence à se développer au cours de notre premier millénaire. Partout dans le monde, on veut  extraire les secrets des minéraux : les Chinois trouvent de nombreux bienfaits au jade et ils l’utilisent en médecine ; en Inde, les brahmanes enrichissent leur enseignement avec le symbolisme des pierres naturelles.
Partout, les alchimistes tentent de percer les mystères de la pierre philosophale si tant est qu’elle existe. Sur tous les continents, on cherche à établir des liens entre l’homme et la pierre, entre l’esprit et la matière, entre Dieu et l'Univers.

Durant le deuxième millénaire de notre ère :

Il faut quand même attendre le XVIIIème siècle pour voir surgir une première reconnaissance de la minéralogie, grâce aux travaux de l’abbé Haüy, minéralogiste et véritable pionnier de la cristallographie, science qui étudie les cristaux à l'échelle atomique ; il est le premier à en avoir établi une classification moderne. Ses recherches intéressent particulièrement les amateurs de minéraux à qui il offre une catégorisation des cristaux suivant leurs propriétés électriques. Les pierres commencent  alors à devenir un sujet d’étude ; elles sont introduites et utilisées dans le domaine de la médecine.
Le XIXème siècle voit l'émergence de nouveaux outils en médecine, de grands noms se distinguent, notamment avec Pasteur en France. L'examen clinique se structure et la médecine commence à se spécialiser ; tous ces progrès relèguent les pierres aux oubliettes.

Histoire récente des pierres en lithothérapie

Dans les années 1910, des diverses idées basées sur une philosophie de la nature et qualifiées de pseudo-sciences se retrouvent dans les écrits du médium Edgar Cayce. Dans l’un de ses ouvrages sur l’Atlantide, il prédit la découverte, sur une île caribéenne, d’une pierre de couleur bleue d’origine atlante et qui posséderait des vertus guérisseuses.

En 1922, le père Miguel Domingo Fuertes de Loren découvre par hasard une roche bleu ciel en République Dominicaine. Les archives du Ministère de la République Dominicaine font état d’une demande de permission de sa part pour exploiter ce nouveau gisement. Comme le sujet des pierres minérales n’était pas d’actualité, la demande resta sans suite.
En 1974, cette même pierre volcanique  est redécouverte en République Dominicaine ; elle est baptisée "larimar" par la personne qui l'a trouvée, c'est une contraction du prénom de sa fille Larissa et de mar, mot espagnol qui signifie "mer".

Dès lors, dans les courants spirituels en vogue à l’époque, on lui attribua des vertus curatives, et la lithothérapie connut un nouveau regain d'intérêt. C'est grâce à la vague du New Age au milieu du XXème siècle  que l’intérêt pseudo-scientifique pour les pierres naturelles ressurgit.

Quelques pierres naturelles extraordinaires

Le larimar

Le larimar est connu sous le nom de  "pierre de l’Atlantis" et tient sa particularité du fait qu’il se trouve uniquement en République Dominicaine. Sa rareté en fait un bijou pierre naturelle incontournable très convoité en joaillerie comme en lithothérapie.
C'est une variété de pectolite dont la couleur incroyablement bleu translucide est provoquée par la présence de calcium et de sodium dans les roches volcaniques de la République Dominicaine.
La haute qualité du larimar est fonction de sa coloration typiquement bleue ; lorsque des traces de vert ou de rouge sont présentes, la pierre perd en valeur marchande.
D’un point de vue lithothérapeutique, le larimar est recherché pour son action apaisante et anti-stress. Il chasse les idées toxiques, éloigne les colères et favorise la méditation.

Ses vertus agissent aussi sur le plan physique. Le larimar est en effet souvent utilisé en réflexologie pour stimuler le foie,  la rate,  le pancréas et la vésicule biliaire. Il se révèle tout aussi efficace dans tout le cycle de la femme enceinte, de l’accouchement à l’allaitement : il soulage les douleurs de la grossesse, aide à la reconstruction du système reproductif, et facilite la fabrication du lait maternel.


vendre des bijoux en pierre
les pierres et leurs vertus

Le lapis-lazuli

Étymologiquement, lapis vient du latin et signifie "pierre", lazuli vient du persan et signifie "azur". Le lapis-lazuli doit sa couleur bleue à la présence de lazurite, et ses veines blanches proviennent de la présence de calcite. Les points dorés qui scintillent en surface sont dus à la pyrite, et c’est d’ailleurs la bonne teneur de cette dernière qui détermine la valeur marchande de la pierre

Les fouilles archéologiques des civilisations antiques d’Égypte et du Proche-Orient révèlent que le lapis-lazuli était communément utilisé par les Pharaons et les dignitaires des peuples d’Asie Mineure, Mésopotamie, etc.  C’était la pierre précieuse qu’il fallait absolument posséder pour signifier son haut rang et sa puissance ; on l’arborait avec fierté, sous forme de bijoux, bracelets pierre naturelle, pendentifs, parures, et il convenait d’emporter avec soi dans son tombeau des objets symboliques en lapis-lazuli.

Au Moyen-âge, le lapis-lazuli était utilisé pour ses qualités tinctoriales car sa couleur dégageait une intensité et une luminosité que rien n’égalait à l’époque ; d’ailleurs, les enluminures des manuscrits médiévaux donnaient une place de choix à ce nouveau bleu.

On trouve les principaux gisements de lapis-lazuli en Amérique du nord, au Chili, en Russie, ainsi qu’au Pakistan et au Myanmar (ex-Birmanie).

En lithothérapie d'un point de vue psychique, le lapis-lazuli est associé à tous les problèmes liés à la communication ; il libère la parole, facilité l’expression orale et chasse toute tendance à la timidité. En ce sens, il est un allié intéressant pour reprendre confiance en soi et est apprécié par les personnes qui ont besoin de s’exprimer souvent et en public.
 
Au niveau physique, le lapis-lazuli est reconnu pour ses bienfaits dans les lésions cutanées comme l’acné et les allergies. Il contribue à lutter contre les insomnies et les troubles du sommeil, problèmes d’endormissement, nuits agitées, cauchemars, etc. On lui reconnaît également des bienfaits pour renforcer les os et détendre les muscles.

Quels avantages pour un commerçant de vendre des bijoux en pierre naturelle ?

Parce que c’est tendance
Les pierres, c’est naturel et c’est beau. A l’instar de l’ésotérisme, comme le tirage des tarots ou n’importe quel autre art divinatoire, la lithothérapie semble être une pratique qui fait appel aux fantasmes liés aux secrets mystiques de la nature et de l’univers, et les pierres naturelles seraient investies de pouvoirs bienveillants et guérisseurs.

Depuis quelques années, l’engouement des gens - surtout des femmes - pour la lithothérapie se manifeste de plus en plus à travers un business en pleine expansion. Les créations de boutiques en ligne de vente de pierres minérales se multiplient et les magazines féminins en font des articles éclairés ; les spécialistes de l’ésotérisme se sont également approprié ce marché.

Parce qu’en ces temps troublés, croire aux pouvoirs des pierres est réconfortant

Les différents débats des scientifiques, associés à la gestion politique des États en ce qui concerne la crise sanitaire, ont créé un climat lourd et du mal-être dans la population.
Si on tient compte des prospectives d’un avenir peu réjouissant sur les plans social et sociétal,  il est facile de comprendre pourquoi tant de personnes cherchent à prendre du recul dans cette vie qu’ils ne jugent pas satisfaisante ; ainsi, l’actuelle pandémie pousse de nombreuses personnes à rechercher sérénité et réconfort en se tournant vers des croyances alternatives ; la lithothérapie répond en tous points à leurs attentes.

le pouvoir réconfortant des pierres

Nos bijoux en pierre naturelle

Vous retrouvez toutes les vertus des cristaux lorsqu’ils sont  montés en bijou, comme par exemple un joli bracelet pierre naturelle quartz rose ou un magnifique collier rhodonite pierre boule.
La lithothérapie se met au service de la beauté,  elle permet  de se construire une personnalité  esthétique tout en profitant des bienfaits des minéraux.

Les bijoux en pierre naturelle que nous vous proposons sont tous fabriqués à la main par des artisans qualifiés ; ils relèvent d’un savoir-faire authentique et sont par conséquent uniques. Chaque bijou est taillé minutieusement pour devenir un magnifique collier, un joli bracelet pierre naturelle, une bague éclatante ou de fines boucles d’oreilles.

Grâce à notre site easybootik.net :

Vous fidélisez vos clients
vous attirez et développez une nouvelle clientèle en lui proposant nos bijoux en pierres semi-précieuses

Chaque bijou dispose d’une fiche produit qui détaille :

les origines historiques
la géolocalisation des principaux gisements
et bien sûr les bienfaits lithothérapeutiques de la pierre utilisée
 

Rendez-vous dans la catégorie Bijoux pierre naturelle

Nous vous souhaitons une bonne navigation sur notre site easybootik.net

La lithothérapie ne peut remplacer l’expertise d’un médecin, et n’est en aucun cas substituable à un traitement médical. Dans le cadre d’un effet placebo, elle est sans danger et reste accessible à une grande frange de la population.